2 jours à Paris

Il s’agit de votre première visite à Paris et vous n’avez que 48 heures ?

On est d’accord pour dire qu’en 2 jours, on ne va pas pouvoir tout voir dans la capitale mais au moins se dire qu’on a vu les principaux lieux culturels, découvert certains quartiers, et rapporter un tas de souvenirs, c’est déjà génial!

Alors comment va-t-on s’organiser ?

Bien-sûr, on va visiter les incontournables (des monuments, un ou deux musées, des jardins, un quartier…) et en fonction du lieu où vous serez, je vous ferai plusieurs propositions.
Vous pouvez aussi choisir de suivre l’itinéraire tel quel ou l’inverser, le moduler… Ainsi, à vous de choisir votre chemin en fonction de vos envies, de vos gouts, des expositions du moment, des enfants ou pas, etc.

Une chose est sûre, vous n’allez pas vous ennuyer et vous n’aurez qu’une envie, revenir plus longtemps!

1er. jour à Paris : Tour Eiffel, Champs-Elysées, Jardin des Tuileries, Madeleine, Opéra, Grands Boulevards

Tour Eiffel

Commençons par un des symboles de Paris, la Tour Eiffel, construction monumentale de Gustave Eiffel créée pour la 10ème exposition universelle de 1889, célébrant le centenaire de la Révolution.

Petit conseil, pensez à réserver votre billet à l’avance pour éviter l’attente aux caisses. La tour Eiffel ouvre tous les matins dès 9h30.

Déjà, du parvis, on s’offre une vue époustouflante sous la Tour, haute de 324m avec ses tonnes de fer au-dessus de nos têtes.
Puis, en route pour l’ascension et une vue unique sur tout Paris à chaque étage ! En plus, au 1er sensation assurée en marchant sur un plancher en verre! Au 2nd, vue de plus en plus époustouflante, boutiques et espaces de restauration. Enfin, le sommet à 276m de hauteur ! On y trouve une reconstitution du bureau de Gustave Eiffel, une maquette du sommet de la Tour de 1889 et des panneaux d’orientation.

En redescendant, plusieurs options s’offrent à vous :

• Visiter un musée au choix

Le Musée de l’Homme le Musée du Quai Branly, le Musée Guimet

Promenade en bateau sur la Seine

En effet, vous trouverez des bateaux non loin de la Tour Eiffel. Vous pourrez ainsi, en 1 heure commentée, voir Paris et ses monuments emblématiques au fil du fleuve (Pont Alexandre III, Invalides, Grand Palais, Assemblée Nationale, Louvre, Musée d’Orsay, Institut de France, Cathédrale Notre Dame, Conciergerie, Pont Neuf, Hôtel de Ville, etc.)
Vous pourrez aussi choisir la version « Paris by night » avec diner à bord.

Batobus (en bus impérial découvert ou en bateau)

Une façon originale de visiter Paris : vous montez et descendez librement du bus et du bateau, à votre rythme ! Le billet Paris Open Tour couplé au pass Batobus vous donne ainsi accès à 43 points d’arrêts dont 9 escales incontournables sur la Seine (Tour Eiffel, Musée d’Orsay, Louvre …).

• En métro et à pied, pour les plus courageux !

Champs-Elysées

De la Tour Eiffel, on prend la ligne 6 (station Bir Hakem) direction Charles de Gaulle Etoile pour arriver vers un autre symbole de Paris : Les Champs-Elysées.
Pour la petite histoire, c’est Louis XIV qui fit tracer l’avenue par André Le Notre (le paysagiste du Château de Versailles et du jardin des Tuileries).

« La plus belle avenue du monde » vous tend les bras avec, d’un côté l’Arc de Triomphe, et de l’autre la Place de la Concorde et son obélisque de Louxor. On peut visiter le musée de l’Arc de Triomphe où sont exposés les faits marquants de son histoire et gravir les 284 marches (ou prendre l’ascenseur, ménageons nos jambes pour la suite… !) pour accéder à sa terrasse panoramique pour une vue unique sur l’axe historique parisien (Louvre, arc de triomphe du Carrousel, jardin des Tuileries, Obélisque de la Concorde, Arc de Triomphe, Arche de la Défense). Réservez votre billet.

Le lieu se prête aussi au shopping, avec un grand nombre d’enseignes de mode présentes !

En descendant vers la Concorde, en longeant les jardins des Champs-Elysées, on peut voir sur la droite, le Grand Palais, reconnaissable à sa grande coupole en verre flanquée du drapeau français, ainsi que le Petit Palais, qui abrite le Palais de la Découverte.

Prenons l’Avenue Winston Churchill (entre Grand et Petit Palais) sur 300 mètres pour un point de vue exceptionnel sur le Pont Alexandre III et l’Hôtel national des Invalides avec son dôme recouvert d’or, abritant le tombeau de Napoléon 1er.

Jardin des Tuileries

Après l’effervescence des Champs-Elysées, vous ne serez pas contre l’idée d’une petite promenade au sein du célèbre Jardin des Tuileries. On peut y voir de nombreuses statues d’Aristide Maillol, de Rodin… et flâner au bord des bassins.
Au fond du Jardin, on découvre l’Arc de triomphe du Carrousel, le palais du Louvre et sa célèbre pyramide.

A partir de là, vous pouvez choisir plusieurs options :

• Option 1 : Visiter un musée au choix
Le Louvre, Le musée de l’Orangerie, le musée d’Orsay, les Invalides, le musée Rodin

• Option 2 : Promenade vers les Grands Boulevards

Place de la Madeleine

De la Concorde, on prend la Rue Royale, direction Place de la Madeleine, dont elle tire son nom de l’ en son centre. Ce monument, érigé entre 1764 et 1842, est plutôt atypique pour une église puisqu’il n’a ni croix, ni clocher et ressemble plus à un temple grec.

Je vous invite à y entrer pour y admirer les splendides peintures et sculptures, dont la célèbre mosaïque de style néo-byzantin de Charles-Joseph Lameire.
On remarquera aussi du fronton, la perspective avec l’obélisque de la Concorde et le Palais Bourbon.

Direction Place de l’Opéra. Pour y aller deux chemins :

• Soit le Boulevard des Capucines. Au n°28, vous passerez devant la façade de la célèbre salle de spectacle, l’Olympia, le plus ancien music-hall de Paris, fondé en 1888, et encore en activité aujourd’hui.

• Soit on redescend un peu la Rue Royale, pour prendre sur la gauche, la Rue Saint-Honoré en direction de la Place Vendôme et de sa célèbre colonne. On y verra aussi de nombreuses marques de luxe et de joailliers tout en remontant la Rue de la Paix.

Place de l’Opéra

Avec un des monuments les plus visités de Paris, le Palais Garnier. Son architecture spectaculaire de style Napoléon III, de forte inspiration baroque, ses dômes verdâtres, ses renommées et statues en bronze doré, le tout offre un spectacle immédiat aux passants.

Pour visiter l’intérieur exceptionnel de l’Opéra Garnier, pensez à réservez votre billet.

Grands boulevards

• Pour le shopping, on prend la direction du Boulevard Haussmann avec ses Grands Magasins (derrière l’opéra). Petit conseil, rentrez dans les Galeries Lafayette ne serait-ce que pour l’architecture, la remarquable coupole et la sublime vue de la terrasse.

• Pour rencontrer de nombreuses célébrités, direction le musée Grévin, le musée de cire familial par excellence ! (ligne 9 ou 8, descendre aux stations Richelieu-Drouot ou Grands Boulevards).

Restaurants, brasseries, cafés, tout pour se restaurer !

2ème. jour à Paris : Montmartre, Ile de la Cité, Quartier Latin, Le Marais

Montmartre

On arrive en métro aux stations Abbesses (ligne 12) ou Anvers (ligne 2) d’où part le funiculaire de Montmartre. Au préalable, on peut aussi avoir décidé de s’arrêter à la station Blanche (ligne 2) pour voir, Boulevard de Clichy, la devanture du célèbre Moulin Rouge, cabaret fondé en 1889 par Joseph Oller, le fondateur de l’Olympia.

Arrivé en haut (avec le funiculaire ou à pied, 222 marches !) on prend un instant pour admirer la vue qui s’offre à nous. Puis, une visite de l’incontournable Basilique du Sacré-Cœur, autre monument emblématique de Paris, s’impose.

Ensuite, trainons dans ce « village » qu’est Montmartre:

la Place du Tertre avec ses artistes, le musée Dali, le musée Montmartre (au 12 rue Cortot, pour tout savoir sur le quartier), les vignes de Montmartre (au 15 rue des Saules), le Bateau Lavoir (au 13 place Emile Goudeau, ancien atelier de Picasso), Le Moulin de la Galette (restaurant très fréquenté des impressionnistes), des rues toutes aussi pittoresques les unes que les autres comme, l’impasse Villa Léandre (lieu privilégié de jolies maisonnettes de style anglo normand aux façades fleuries).

Ile de la Cité

Direction le plus ancien quartier de Paris, l’Ile de la Cité (ligne 4, descendre à station Cité)

Dès la sortie du métro, on se retrouve plongé dans l’un des plus célèbre marché aux fleurs de la capitale (Place Louis Lépine).

On est également à proximité de la Conciergerie et de la Sainte-Chapelle, deux vestiges de l’ancien Palais de la Cité (résidence et siège du pouvoir des rois de France du Xème au XIVème siècle) abritant aujourd’hui, le palais de justice. Pour les visiter, réservez votre billet.

Autre monument incontournable, la Cathédrale Notre-Dame qui, depuis l’incendie d’avril 2019, ne peut s’admirer que de l’extérieur.

Maintenant, deux options s’offrent à vous :

• Option 1 : Rive gauche

Quartier Latin

Quartier incontournable de Paris, où les romains se sont installés à l’époque gallo-romaine, quand Paris s’appelait Lutèce !

Aujourd’hui, ambiance très vivante, estudiantine et touristique.

Avec les enfants, on prendra peut-être la direction du Jardin des Plantes avec sa ménagerie, son zoo, La Grande Galerie de l’Evolution (7 000 spécimens plus vrais que nature) et le Muséum national d’Histoire naturelle (avec entre autre la galerie de Minéralogie et de Géologie). De Saint-Michel, prendre ligne 5 en direction de porte d’Italie. Descendre à Jussieu puis prendre ligne 7, descendre Place Monge (une quinzaine de minutes).

Sinon, on part de la Place Saint-Michel et de sa fontaine (1860) pour remonter le Boulevard Saint-Michel.

Juste après avoir traversé le Boulevard Saint-Germain, on peut voir sur la gauche les vestiges des Thermes gallo-romain de Cluny (qui étaient les plus grands bains publics de la ville à l’époque romaine) jouxtant le musée de Cluny.

Toujours dans cette direction, on pourra voir Place de la Sorbonne, la fameuse Université Paris-Sorbonne, puis arriver au Jardin du Luxembourg, lieu où se trouve le siège du Sénat français.

On fait une pause dans ce jardin, créé en 1612, à l’initiative de Marie de Médicis. Musée à ciel ouvert pour les grands et installations de jeux et activités pour les petits.
Le musée du Luxembourg propose régulièrement de très belles expositions. Voir celle du moment.

L’église Saint-Sulpice, 2ème plus grande église de Paris, avec ses 2 tours asymétriques, est aussi à proximité, en direction de Saint-Germain- des- Prés.

Enfin, on ne peut pas manquer le Panthéon. On remonte la rue Soufflot vers la Montagne Sainte-Geneviève pour découvrir le monument néo-classique du XVIIIème siècle, lieu où reposent les grands personnages qui ont marqués l’Histoire de France.

• Option 2 : Rive droite

Marais

Pour aller plus vite, reprendre le métro à Cité (ligne 4), descendre à Chatelet, puis prendre ligne 1, direction Château de Vincennes, descendre à station Hôtel de Ville.

Si on a le temps, prendre la rue du Renard qui donne dans la rue Beaubourg, jusqu’au Centre Pompidou qui abrite le musée national d’Art moderne.
Petit coup d’œil à la Fontaine Stravinski (ou Fontaine des Automates) réalisée en 1983 et décorée des sculptures très colorées de Niki de saint Phalle.

Puis, on plonge dans le Marais, ancienne zone marécageuse au XIIème siècle ! Prendre la rue Rambuteau. On n’hésite pas à se perdre dans les ruelles.

On y découvrira de nombreux anciens hôtels particuliers du 17ème siècle comme les hôtels de Soubise et de Rohan abritant les Archives Nationales, les hôtels de Carnavalet et Le Peletier de Saint-Fargeau aujourd’hui, musée Carnavalet (musée sur les origines de Paris), ou encore l’ancien hôtel de Salé pour le musée Picasso.

Une ambiance différente à chaque coin de rue comme par exemple celle de la Rue des Rosiers emblème de la communauté juive de Paris avec ses commerces et restaurants, celle de la Rue des Franc-Bourgeois pour son shopping branché.

Arrivée : Place des Vosges, un joyau au cœur du Marais !

Il s’agit de la plus ancienne place royale de Paris, sa construction débutant en 1605, sous Henri IV. On admire les façades de briques rouges des 36 pavillons, on se promène sous les arcades, dans le square. Cette place fut et est encore aujourd’hui, le lieu de villégiature de nombreuses personnalités. On peut d’ailleurs visiter la Maison de Victor Hugo, au n° 6.

Restaurants, brasseries, cafés, tout pour se restaurer !

A lire aussi

2020-02-06T11:59:30+01:00